DESIRIAL : Injections d'acide hyaluronique au niveau gynécologique

L'esthétique vulvaire en détail

esthetique vulvaire

TRAITEMENT D’ATTAQUE

|

1 séance

injection vulvaire desirial plus

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

|

1 séance
Tous les 6 mois à 2 ans selon la zone

rejuvenation vulvaire

EFFETS VISIBLES

|

Dès la première séance, cumulatifs

Du sexe à l’épanouissement global

De la sensualité à la frustration

Le sexe de la femme et la vulve en particulier est un des symboles majeurs de la féminité, il reflète la gourmandise, l’épanouissement, la sensualité, la fraîcheur. Il est un outil de séduction et d’attraction très important dans la relation de couple. Objet historiquement tabou on le montre de plus en plus et on hésite moins à en parler.

La femme met en valeur ses parties intimes, elle les habille de dentelles, tatouages et piercings intimes, le sexe est en quelque sorte maquillé et paré de bijoux. La mise en valeur du sexe féminin est une préoccupation incontestable.

L’aspect commun actuel est souvent celui d’un sexe rasé ou épilé pour tout ou partie, qui montre de plus en plus ce qui était auparavant caché derrière des poils : les grandes lèvres et la vulve. La demande d’épilation intime témoigne bien de cette volonté d’avoir un sexe lisse de jeune femme voire de jeune fille.

Ce sexe non dissimulé doit alors être harmonieux dans son aspect global, avec des grandes lèvres charnues, toniques, dissimulant les petites lèvres. On ne peut plus avec un sexe lisse cacher ce qui a vieilli avec le temps ou n’est pas conforme à ce que l’on imagine.

La femme paradoxalement a souvent une très mauvaise représentation de sa propre anatomie ou ne la connait pas du tout. Si l’on demande à des femmes de dessiner leurs organes génitaux on se rend compte que pour la plupart d’entre elles les organes ne sont pas connectés, qu’il n’y a pas d’utérus ou que le vagin est représenté à l’envers

Difficile pour une femme d’examiner sa propre vulve. Un tiers d’entre elles se préoccupe pourtant fréquemment de son aspect. En interrogeant des femmes de 18 à 72 ans (1) sur la fréquence avec laquelle elles observent leur propre vulve on constate que 16.3 à 26.8% le font une fois par jour, soit près d’un tiers des femmes. Est-ce une normalité ?

Certaines regardent donc leur vulve par l’intermédiaire d’un miroir, ou même en réalisant un « selfie » de leurs parties intimes. La comparaison avec les autres est plus facile que jamais puisque chacune peut aller regarder sur internet la norme de la beauté vulvaire, ce qui est représenté par les magazines comme « ce qu’il se fait de mieux » en matière de vulve et n’être après que plus frustrée d’avoir une vulve différente de ce qu’elle a pu admirer. Nombre d’entre elles finissent par déclarer : « je suis moche de la vulve » ou « je suis moche d’en bas ».

Le sexe est un élément caché au plus grand nombre mais dont la femme doit pouvoir être fière, devant le partenaire qu’elle a choisi. Si l’aspect n’est pas conforme à ce que la femme désigne comme la normalité, alors peut se dégager un sentiment de honte et de culpabilité d’être dégradée ou anormale à ce niveau. On peut parler de véritable complexe de vieillissement des parties génitales pour les plus matures, et de complexe de « vulve moche » pour les plus jeunes. Le résultat est le même : le risque de blocage et de frigidité.

En effet une femme complexée ne l’avouera que rarement à son partenaire. Elle sera angoissée du jugement de ce dernier, de sa non appétence, et peut être même pourra craindre qu’il se dirige vers une autre plus « conservée » ou plus jeune.

Parler de ces troubles avec son conjoint est déjà difficile, en parler au médecin devient une prouesse psychologique. Des études de gynéco-obstétrique (2) montrent que :

  • 63% ne sont pas traitées
  • 25% ont mis un an avant d’en parler à un médecin et à se traiter
desirial acide hyaluronique gynécologique à Toulouse
injection de desirial pour traiter secheresse vaginale à Toulouse

De la frustration à la dégradation

La femme, partant de ce principe de ne plus être conforme au désir masculin peut préférer éviter le rapport sexuel plutôt que de se soumettre au regard de l’autre.

La dégradation dans les relations de couple peut aller bien au-delà, car si la femme évite le rapport sexuel, elle évite forcément tout ce qui peut conduire à celui-ci. Les baisers, les caresses, la proximité des corps dans le couple peuvent se trouver altérés par cette volonté de fuir le rapport sexuel. Le couple prend de la distance au niveau sexuel et même affectif.

 

La non-conformité avec le temps de l’aspect de cette zone rend peu à peu difficile la relation sexuelle et le désir.

  • – D’une part l’homme peut être moins attiré par une vulve moins tonique, plus ouverte, plus relâchée.
  • – D’autre part la femme peut avoir honte de montrer sa vulve, car elle ne la trouve plus féminine, trop ouverte ou flétrie.

Nous ne parlons pas ici des troubles, irritations et syndrome génito-urinaire, qui ne font que compliquer encore les rapports sexuels.

 

Les injections de DESIRIAL ou de DESIRIAL PLUS permettent de restaurer les volumes perdus au niveau des grandes lèvres et de donner à celle-ci une nouvelle jeunesse ou un nouvel aspect, plus conforme à l’aspect désiré.

Ces anomalies morphologiques peuvent être :

  • Des grandes lèvres trop petites depuis toujours, ne couvrant pas les petites lèvres, ce sont les anomalies congénitales (apparues dès la naissance)
  • Des grandes lèvres trop petites par fonte graisseuse, perte de collagène ou atrophie, des grandes lèvres relâchées, avec au maximum une béance vulvaire. Ce sont les anomalies acquises (après une épisiotomie, une grossesse, avec l’âge ou à la ménopause)

Les fonctions altérées

Le vieillissement fonctionnel ou les altérations de cette zone vulvaire amène d’autres perturbations. C’est le syndrome génito-urinaire.

La fonte graisseuse et la chute des œstrogènes avec l’âge, surtout à la ménopause, mais aussi dans le post-partum (après une grossesse) sont les causes les plus fréquentes de déséquilibre.

Cette atrophie vulvaire entraine une perte d’humidification vulvaire. Les grandes lèvres atrophiques ne remplissent plus leur fonction de lubrification de l’appareil génital féminin. Ce sont elles qui assurent ce rôle puisque le vagin est dépourvu de glandes.

La prise de certains médicaments comme les psychotropes ou une origine purement psychologique peuvent également exister à un âge beaucoup plus jeune.

35 % des femmes de moins de 35 ans présentent des douleurs génitales même sans lésion apparente. Ce n’est donc pas uniquement un problème de ménopause !

La conséquence est la même quelle que soit l’origine, il y a amincissement de la muqueuse vaginale, qui est moins hydratée, plus fragile, plus irritable, moins souple et moins élastique. Cette muqueuse est plus sensible aux inflammations et les infections urinaires sont plus fréquentes (plus de 3 par an). La femme se plaint de brûlures génitales, de sécheresse, de douleurs au port des sous-vêtements, les rapports sexuels sont désagréables voire douloureux, obligeant souvent le recours à un lubrifiant. Il en résulte un inconfort quotidien et une baisse de la qualité de vie.

Une étude parue dans la revue de gynéco-obstétrique « maturitas » portant sur 4236 femmes (2) révèle que :

  • 40% des femmes ont un inconfort vaginal
  • 50% une altération de leur qualité de vie

Mais aussi et surtout que bon nombre d’entre-elles n’en parlent pas puisque :

  • 63% ne sont pas traitées
  • 25% ont mis un an avant de se traiter

L’atrophie vaginale entraîne des rapports sexuels douloureux dans 40% des cas et une diminution du désir sexuel en découle dans 55% des cas.

Jusqu’à 80% des femmes qui entrent dans la ménopause sont touchés par la sécheresse vaginale et environ 50% des femmes qui terminent la ménopause continuent de subir la sécheresse vaginale.

50% des femmes ménopausées et 50 % des femmes en ayant pris un traitement anti-hormonal pour un cancer du sein souffrent de douleurs génitales.

La problématique que vivent certains couples est donc double :

  •    Moins de désir à cause d’une vulve que l’on apprécie plus visuellement ou que l’on ne souhaite pas montrer.
  •    Moins de plaisir à cause d’une sécheresse vulvaire et vaginale qui rendent le rapport sexuel plus pénible pour la femme qui en réponse évite la sexualité.

 

Le post partum

Dans les semaines qui suivent un accouchement la diminution du désir sexuel liée aux douleurs pendant les rapports (sécheresse vaginale, épisiotomie) est bien plus importante que celle attribuable au baby blues. 30 % des femmes après une grossesse souffrent de douleurs génitales.

Dans cette période difficile d’une femme les injections de DESIRIAL peuvent avoir plusieurs effets bénéfiques :

  • Accélérer la cicatrisation d’une épisiotomie, surtout si celle-ci est douloureuse au toucher
  • Diminuer la sécheresse vulvovaginale
  • Restaurer un équilibre esthétique parfois abîmé par l’accouchement

Etudes citées:

  • (1) – Yurteri Kaplan and al. Américan journal of Obstétrics and Gynécology, Nov 2012,428-430
  • (2) – Rossella E. Nappi, Michèle Lachowsky, Maturitas 2009 juin

Les traitements d’esthétique génitale

Aujourd’hui les femmes se préoccupent de plus en plus de leur esthétique intime, presque autant que de leur esthétique globale. Ceci est d’autant plus bénéfique que le traitement de cette esthétique vulvaire permet également d’améliorer la fonction vulvaire et donc la fonction sexuelle, avec pour conséquence une amélioration globale de la qualité de vie.

 

Depuis quelques années les traitements de restauration vulvo-vaginale se font de plus en plus nombreux. Parmi ceux-ci on peut citer :

  • Le laser de resurfaçage pour le plissé des grandes lèvres (Laser CO2)
  • Le laser endo-vaginal pour lutter contre l’atrophie vaginale
  • La labioplastie chirurgicale
  • La nymphoplastie (chirurgie des petites lèvres)
  • Le lipofiling des grandes lèvres
  • Le repositionnement du clitoris pour augmenter sa stimulation
  • Les injections de PRP (plasma riche en plaquettes) pour leur pouvoir régénérant

 

Les injections d’acide hyaluronique permettent de traiter les anomalies qui n’étaient accessible qu’à la chirurgie. On peut aujourd’hui réaliser ce qui ne l’était que par lipofiling, c’est-à-dire l’injection de graisse prélevée sur une autre partie du corps (nécessitant une intervention au bloc opératoire). Grâce au DESIRIAL PLUS la labioplastie n’est plus que chirurgicale mais peut être aussi médicale, par injection d’acide hyaluronique.

INDICATIONS

Bien que les indications des injections de DESIRIAL soient croisées nous avons choisi de les exposer selon la localisation de l’injection.

Pour les injections de DESIRIAL au niveau des grandes lèvres

  • Atrophie des grandes lèvres congénitale ou acquise
  • Atrophie des grandes lèvres de la femme mature
  • Asymétrie des grandes lèvres
  • Anomalie esthétique des grandes lèvres
  • Perte de tonus et de volume des grandes lèvres
  • Béance vulvaire

Pour les injections de DESIRIAL au niveau vaginal et vestibulaire

  • Chute de la lubrification
  • Atrophie muqueuse +/- sécheresse vulvovaginale de la ménopause
  • Démangeaisons, inconfort, sensation de brulure, légers saignements à la pénétration
  • Douleurs sourdes de la région vulvaire, douleurs quotidiennes en dehors des rapports sexuels, lors du sport, lors du port de vêtements serrés ou de strings
  • Dyspareunies (rapports sexuels douloureux)
  • Vestibulodynie (introduction douloureuse)
  • Episiotomie, douleurs du post-partum (la sécheresse est aussi responsable que la dépression dans la perte de désir sexuel après un accouchement)
  • Cicatrices douloureuses et/ou rétractiles
  • Irritations vulvaires ou vulvovaginales récidivantes
  • Mycoses à répétition laissant un terrain douloureux
  • Infections urinaires à répétition
  • Vulvodynies siné matéria

 

Le DESIRIAL et le DESIRIAL PLUS offrent donc une réponse à 4 types de demandes :

  • Esthétique pure et reconstructrice : de correction d’une anomalie esthétique congénitale ou acquise avec le temps, d’une asymétrie (mais avec l’esthétique la fonction se corrige également)

 

  • Fonctionnelle gynécologique : d’amélioration de la trophicité vulvovaginale (muqueuses sèches, irritées, douloureuses ou inconfortables)

 

  • Anti-âge : car une femme épanouie, bien dans son corps et son sexe est une femme qui vieillit mieux
desirial Toulouse pour la femme ayant des problemes gynécologiques

LA TECHNIQUE EN DÉTAIL

L’acide hyaluronique est une molécule constituée d’un enchainement de disaccharides (deux sucres). Cette molécule est la même pour tous les organismes vivants, de façon parfaitement identique.

Lorsqu’elle est injectée  dans le tissu vivant elle forme un maillage qui va emprisonner les molécules d’eau, elle « hydrate » et revitalise la peau, elle retient l’eau dans le tissu. Elle permet la restauration du volume dans lequel elle a été insérée et compense les volumes perdus. Cette perte de volume peut être liée à l’affaissement et à la fonte progressive de la graisse des grandes lèvres ou à la déshydratation de la muqueuse vulvovaginale.

Lorsque l’acide hyaluronique est en place dans le tissu, il provoque un étirement du tissu qui favorise la production de collagène et d’acide hyaluronique par le tissu lui-même, en quatre semaines environs. Ceci accroit l’effet de réhydratation et d’augmentation de la tonicité du derme.

L’acide hyaluronique est connu et injecté depuis des années en médecine esthétique. La nouveauté du DESIRIAL et du DESIRIAL PLUS est de disposer d’un produit avec des qualités compatibles avec la localisation de cette injection. Cet acide hyaluronique est suffisamment souple mais aussi suffisamment consistant pour résister aux forces de pression et tractions exercées. DESIRIAL est un compromis entre viscosité, cohésivité et élasticité. C’est un gel concentré fluide et peu élastique.

Les deux produits DESIRIAL et DESIRIAL PLUS sont des produits résorbables, ils sont éliminés intégralement avec le temps par l’organisme lui-même.

Ces deux produits sont des dispositifs médicaux de classe 3 avec une sécurité d’emploi garantie par un marquage CE médical 0499. Ils ont subi un ensemble de tests et expériences in vitro et in vivo sur la cytotoxicité et génotoxicité et sont donc sans danger.

 

DESIRIAL

Est constitué d’un acide hyaluronique réticulé par la technologie IPN like. La concentration en acide hyaluronique est de 19mg/ml. Il contient du mannitol permettant de diminuer la destruction de l’acide hyaluronique par les radicaux libres.

Il est indiqué dans le traitement des troubles trophiques vulvovaginaux chez la femme adulte, la dyspareunie, la sécheresse et l’irritation vulvovaginale.

Les sites d’injection du DESIRIAL sont :

  • Le vagin et le vestibule (dans le mur postérieur du vagin)
  • Une cicatrice d’épisiotomie

Le DESIRIAL injecté au niveau du vestibule et du vagin permet de réhydrater et de réparer les tissus affaissés ou abimés.

 

DESIRAL PLUS

Est constitué d’un acide hyaluronique réticulé par la technologie IPN like. La concentration en acide hyaluronique est de 21mg/ml. Il contient du mannitol permettant de diminuer la destruction de l’acide hyaluronique par les radicaux libres.

Les sites d’injection du DESIRIAL PLUS sont :

  • Les grandes lèvres

L’acide hyaluronique de DESIRIAL PLUS va permettre de restaurer le volume des grandes lèvres et ainsi de leur restituer leurs propriétés de protection et de lubrification. Il est indiqué dans les traitements de correction des imperfections morphologiques vulvaires.

EXPLICATIONS - INJECTIONS DE DESIRIAL AU NIVEAU DU VESTIBULE DU VAGIN

EXPLICATIONS - INJECTIONS DE DESIRIAL AU NIVEAU DES GRANDES LEVRES

desirial : zones d'injection vulvaire à Toulouse

ZONES DE TRAITEMENT

DESIRIAL

Les sites d’injection du DESIRIAL sont :

  • Le vagin et le vestibule (dans le mur postérieur du vagin)
  • Une cicatrice d’épisiotomie

Le DESIRIAL injecté au niveau du vestibule et du vagin permet de réhydrater et de réparer les tissus affaissés ou abimés.

DESIRAL PLUS

Les sites d’injection du DESIRIAL PLUS sont :

  • Les grandes lèvres

PROTOCOLE DE TRAITEMENT

Durée d’une séance : l’injection de DESIRIAL ou DESIRIAL PLUS dure 20 à 45 minutes selon le nombre d’injections prévues.

Traitement d’attaque : Une seule séance est à priori nécessaire.

Traitement d’entretien : Une séance tous les 6 à 24 mois selon la zone. La correction est durable mais temporaire et devra être renouvelée pour en maintenir l’efficacité

injections intimes de desirial

TRAITEMENTS ASSOCIÉS

Les injections d’acide hyaluronique de type DESIRIAL et DESIRIAL PLUS peuvent être associées à d’autres techniques de réjuvénation vulvaire:

Une prise en charge globale et planifiée du vieillissement vulvaire donne de meilleurs résultats.

RÉSULTATS

Pour l’injection de DESIRIAL au niveau du vestibule et des grandes lèvres

  • Le fait de restituer une épaisseur normale de la muqueuse vaginale, même si ce n’est que le 1/3 inférieur et postérieur du vestibule, permet de restaurer l’ensemble de l’hydratation vaginale.
  • La fonction de lubrification, l’hydratation et la trophicité vulvovaginale sont rétablies, il y a revitalisation et réhydratation de la région vulvaire.
  • Il y a amélioration du PH, avec un retour à un Ph normal dans 100% des cas !!!
  • L’injection de DESIRIAL entraine une amélioration du confort au quotidien et de la qualité de vie dans 80% des cas
  • Les rapports sexuels sont de meilleure qualité, surtout moins irritants et non douloureux
  • Cette amélioration se prolonge plusieurs semaines après traitement, même avec une seule injection

 

Pour l’injection de DESIRIAL PLUS au niveau des grandes lèvres

  • L’injection de DESIRIAL PLUS permet l’amélioration de l’esthétique des grandes lèvres
  • Elle permet un rajeunissement d’allure naturel de la zone génitale
  • La patiente a une meilleure image et perception de son intimité
  • Ces éléments redonnent confiance en soi et ont un véritable effet anti-âge
  • L’esthétique globale est estimée par 100% des femmes soit améliorée soit très améliorée
  • La restauration du volume des grandes lèvres dure environ 12 mois

L’ensemble des résultats redonne à la femme une meilleure image personnelle, une nouvelle confiance en elle et une meilleure estime d’elle-même.

acide hyaluronique toulouse : la seringue

EN PRATIQUE

Au cours d’un entretien préalable, votre praticien établit avec vous un bilan personnalisé afin de déterminer les objectifs de votre traitement, le ou les acides hyaluroniques nécessaires en fonction du résultat escompté.

 

Pour les injections de DESIRIAL PLUS dans les grandes lèvres :

  • L’injection se fait avec l’aide d’une assistante
  • La zone est désinfectée à la Bétadine jaune
  • Les dessins et marquages anatomiques sont réalisés
  • Une anesthésie locale est réalisée à l’endroit des points d’entrée pubiens de la canule
  • Deux perforations sont réalisées avec une aiguille à peine plus grosse, pour réaliser deux pré-trous.
  • La canule est introduite sous la peau par ces orifices.
  • La canule est insérée le long de la vulve dans toute la hauteur de la grande lèvre. L’acide hyaluronique est déposé petit à petit en ressortant la canule, en retro traçante, à une profondeur de 0.5 cm environ, 2 à 5 ml par lèvre (soit une seringue par lèvre).
  • Le mont de venus peut également être traité
  • La procédure dure de 20 à 30 min
  • De la glace peut être appliquée après l’injection pour limiter l’œdème
  • Il ne faut pas masser, ne pas comprimer ni malaxer la zone
  • Une bonne connaissance de l’anatomie est indispensable à l’injection de Désirial
desirial plus en rejuvenation vulvaire à toulouse

EN PRATIQUE

Au cours d’un entretien préalable, votre praticien établit avec vous un bilan personnalisé afin de déterminer les objectifs de votre traitement, le ou les acides hyaluroniques nécessaires en fonction du résultat escompté.

Pour les injections de DESIRIAL PLUS dans les grandes lèvres :

  • L’injection se fait avec l’aide d’une assistante
  • La zone est désinfectée à la Bétadine jaune
  • Les dessins et marquages anatomiques sont réalisés
  • Une anesthésie locale est réalisée à l’endroit des points d’entrée pubiens de la canule
  • Deux perforations sont réalisées avec une aiguille à peine plus grosse, pour réaliser deux pré-trous.
  • La canule est introduite sous la peau par ces orifices.
  • La canule est insérée le long de la vulve dans toute la hauteur de la grande lèvre. L’acide hyaluronique est déposé petit à petit en ressortant la canule, en retro traçante, à une profondeur de 0.5 cm environ, 2 à 5 ml par lèvre (soit une seringue par lèvre).
  • Le mont de venus peut également être traité
  • La procédure dure de 20 à 30 min
  • De la glace peut être appliquée après l’injection pour limiter l’œdème
  • Il ne faut pas masser, ne pas comprimer ni malaxer la zone
  • Une bonne connaissance de l’anatomie est indispensable à l’injection de Désirial

Pour les injections de DESIRIAL au niveau du vestibule du vagin ou d’une cicatrice.

  • L’injection se fait avec l’aide d’une assistante.
  • La zone est désinfectée à la Bétadine verte gynécologique, le périnée par de la Bétadine jaune.
  • L’anesthésie est assurée par la xylocaine gel urétral mise en place une à deux heures avant.
  • Plusieurs points d’injection sont réalisés, en superficiel, juste sous la muqueuse à 0.5 à 1 mm de profondeur.
  • De petites quantités de produit sont déposées en éventail jusqu’au 1/3 de la hauteur de la petite lèvre.
  • 1 à 2 ml peuvent être nécessaires selon la zone et la déshydratation.
  • Injection depuis la fourchette vers la face muqueuse des petites lèvres de chaque coté, un seul point d’injection, environ
  • tanganciel à la muqueuse, en sous muqueux, en évantail ou multipuncture
  • Injecter de petites quantités à l’aiguille
  • Tapisser toute la partie inférieure
  • Puis un massage léger pendant 5 minutes permettra de répartir le produit uniformément.
  • Il n’y a pas de gêne ressentie dans les suites de l’intervention.
  • La sensation au toucher n’est plus douloureuse dès la fin de la procédure.

 

Une visite de contrôle est à prévoir un mois après l’injection.

injection de desirial gynecologique Toulouse

RECOMMANDATIONS AUTOUR DE L’ACTE

Avant l’injection de DESIRIAL :

  • Un traitement anti-herpétique doit être prescrit en cas d’antécédents d’herpès génital.
  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoire dans les 7 à 10 jours (aspirine, ibuprofène, cébutid, profénid…)
  • Des tests de sensibilité au produit peuvent être proposés en cas de terrain très allergique ou intolérant.

 

Prescription pour limiter les effets secondaires :

  • Ovule de Polygynax 1/j pendant 3 j
  • Arnica : 1 dose globule la veille de l’acte
  • Extranase 3cp 3 fois par jour pendant 2 jours avant l’acte
  • Lidocaïne gel urétral : Crème anesthésiante appliquée deux heures puis une heure avant l’acte.
  • MEOPA : Si vous présentez une véritable appréhension concernant la douleur et une certaine anxiété, un traitement par MEOPA peut vous être proposé. Ce traitement administré par inhalation permet d’obtenir une analgésie consciente et une relaxation importante. Demandez conseil à votre praticien. Le prix de l’analgésique est en sus de l’acte, il vous sera précisé dans le devis.
injections de désirial vulve

Après l’injection de DESIRIAL :

  • Pas de sport pendant 7 jours, surtout pas de cyclisme
  • Pas d’alcool pendant 24h
  • Pas de sauna pendant 7 jours
  • Pas de hammam pendant 7 jours
  • Pas de piscine ou bain pendant 7 jours
  • Ne pas mobiliser, masser ou maltraiter la zone injectée
  • Laisser le produit s’intégrer par lui-même
  • Pas de rapport sexuel ou pénétration autre pendant 5 jours

Prescription pour limiter les effets secondaires :

  • pour l’oedème:
    • extranase 3cp 3 fois par jour pendant 4 jours
    • apis 15 CH 3 granules toutes les deux heures pendant quelques heures
  • pour les hématomes :
    • Arnica 9 CH 3 granules par heure pendant quelques heures

EFFETS SECONDAIRES

Effets secondaires prévisibles, nécessitant un traitement symptomatique simple ou aucun traitement :

  • Un saignement sans gravité peut se produire pendant quelques minutes
  • Ecchymoses et hématomes au niveau des zones injectées (surtout en cas de fragilité vasculaire)
  • Œdème (peut persister plusieurs heures voire plusieurs jours)
    • poche glacée et anti-inflammatoires
  • Sensibilité, douleurs de la zone injectée
  • Démangeaisons
  • Lésion de l’urètre (sans conséquence)

 

Effets secondaires abordés lors de la consultation de contrôle :

  • Irrégularités de répartition du produit
  • Sous-correction pour l’injection des grandes lèvres (préférable à une sur-correction car elle sera corrigée lors d’une injection ultérieure)

 

Effets secondaires nécessitant une consultation anticipée pour avis et prescription :

  • Infection (rarissime)
  • Obturation de l’urètre lors d’une injection

CONTRE-INDICATIONS

Grossesse

Allaitement

Antécédents généraux

  • Maladies auto-immunes ou déficit immunitaire
  • Diabète sévère compliqué ou mal équilibré
  • Troubles de la coagulation
  • Cancer local récent ou actuel

Antécédents cutanés

  • Infection cutanée dans la zone à traiter (herpès, mycose, papillomavirus)
  • Lésion cutanée active dans la zone à traiter
  • Plaie dans la zone à traiter
  • Présence de varices ou varicosités vulvaires

Antécédents infectieux

  • Pathologie infectieuse chronique (VIH, hépatites, tuberculose)
  • Hépatite C (risque de survenue de granulomes sarcoïdosiques)

Antécédents allergiques

  • Hypersensibilité à l’un des constituants du produit injecté

Prises médicamenteuses

  • Anti-aggrégants, anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Anticoagulants (relais par héparine)

ALTERNATIVES THÉRAPEUTIQUES

D’autres traitements que les injections de DESIRIAL ou DESIRIAL PLUS peuvent être adaptés à votre demande actuelle. Si votre praticien vous propose le traitement par injections d’acide hyaluronique il peut aborder avec vous les autres traitements disponibles et les avantages et inconvénients de chaque traitement.

Ces autres traitements selon l’indication initiale sont :

  • Les inducteurs collagéniques (céramiques, acide polylactique injectables)
  • La toxine botulique
  • Le laser (certains)
  • La chirurgie réparatrice par injection de graisse autologue dans les grandes lèvres, plus invasif mais aussi meilleure tenue dans le temps

Demandez des explications à votre praticien.

AVANTAGES

  • Les injections peuvent être réalisées toute l’année et n’entraînent pas d’éviction sociale.
  • Les produits injectés sont entièrement biocompatibles et biodégradables.
  • Le résultat est immédiat et prolongé pendant plusieurs mois mais s’estompent au bout de 8 à 12 mois selon le site d’injection..
  • Le DESIRIAL est un produit curatif en une seule intervention et pour une durée de 8 mois environ. Il permet à la femme d’éviter d’utiliser quotidiennement une crème, un ovule ou autre préparation avec le désagrément de la perception de l’ovule ou de la crème par le partenaire ou par soi-même.
  • Le DESIRIAL ne laisse aucun inconfort après injection, rien ne coule, rien ne se perçoit.
  • Le coût n’est pas vraiment supérieur à l’utilisation de thérapeutiques locales quotidiennes. Ramené à 8 mois le coût d’une injection de DESIRIAL à visée réhydratante dans le vestibule revient à 50 euros par mois.

EN RÉSUMÉ

injection desirial

TRAITEMENT D’ATTAQUE

1 séance

rejuvenation vulvaire

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

1 séance
Tous les 6 mois à 2 ans selon la zone

injection point G

EFFETS VISIBLES

Dès la première séance, cumulatifs

  • injection desirial point g
    Durée de la séance : de 20 à 30 min
  • injections vulvaires
    Peu douloureux 
  • rejuvenation vulvaire
    Avec injections 
  • desirial plus traitement
    Non invasif
  • resultat injection desirial
    Tous phototypes
  • injection vuvlaire desirial
    En toutes saisons
  • desirial contre indications
    Peu de contre-indications
  • desirial vulvaire
    Peu d’effets secondaires
  • indications et desirial
    Pas d’éviction solaire
  • desirial et confort vaginal
    Pas d’éviction sociale
  • administration desirial plus
    Peu de précautions