L'épilation définitive à la lumière pulsée intense à Toulouse et proximité

L'épilation définitive en détail

esthetique vulvaire

TRAITEMENT D’ATTAQUE

|

6 à 8 séances
à 30/40 jours d’intervalle

injection vulvaire desirial plus

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

|

1 séance
Tous les 6 mois

rejuvenation vulvaire

EFFETS VISIBLES

|

Progressivement dès la
première séance, cumulatifs

Vos poils repoussent inexorablement et tous les mois il faut tout recommencer, passer du temps, dépenser de l’argent en crèmes, en cire, en matériel d’épilation…
Vous en avez assez des douleurs de l’épilation à la cire ou électrique, et de ce rasoir qui vous transforme jour après jour en porc-épic. Vous ne voulez plus voir ces boutons et poils entre chair et peau qui transforment la zone épilée en un champ de bataille au moins dix jours par mois ? Alors passez à l’aire de la lumière pulsée pour une épilation quasi définitive et surtout sans douleur ni effet secondaire.

Directement issu de la dernière génération de lumière pulsée, le Alma SHR® bénéficie d’une technologie qui révolutionne le problème de l’élimination des poils.

Ce nouveau procédé révolutionnaire, ultra-rapide, élimine tous les types de poils (sauf blancs) et sur tous les types de peau (blanche, mate ou noire).

Cette technique peut être pratiquée en toutes saisons et sur toutes les parties du corps. Les résultats sont équivalents à ceux de l’épilation laser.

Efficace aussi pour l’homme.
La mode du torse imberbe est en plein développement. L’évolution de la mode se fait vers des hommes avec moins de poils ou plus de poils du tout.
De plus en plus d’hommes souhaitent avoir recours à des techniques efficaces, rapides et sans douleur.
Bien que la densité pilaire soit identique chez l’homme et la femme, ces derniers sont sous l’influence de la testostérone et c’est elle qui stimule la repousse du poil. Il sera donc souvent nécessaire de pratiquer un plus grand nombre de séances que chez la femme pour arriver à bout des derniers poils.

INDICATIONS

L’épilation à la lumière pulsée intense est indiquée pour l’élimination des poils indésirables, chez les adultes hommes et femmes, ou chez l’adolescent avec le consentement parental.

Ce mode d’épilation peut faire suite à n’importe quel mode d’épilation ou rasage :

  • Épilation laser
  • Épilation à la lumière pulsée
  • Épilation à la cire ou à la pince
  • Rasage
lumière pulsée intense à Toulouse : les résultats permanents

LA TECHNIQUE EN DÉTAIL

LA PHOTO THERMOLYSE

La lumière pulsée intense utilise un rayon lumineux dont l’intensité, la durée et la longueur d’onde sont parfaitement maîtrisées.

La lumière est préférentiellement absorbée par les éléments les plus foncés de la peau. Elle est absorbée par les pigments de mélanine et transformée en chaleur, permettant la destruction des poils en phase anagène sans endommager les tissus environnants ni délivrer de pic d’énergie inconfortable.

La chaleur générée jusqu’à la racine du poil provoque sa destruction ainsi que l’élimination des cellules germinatives de la structure nourricière du poil (le bulge). C’est le principe de la photo-thermolyse sélective.

L’ÉCHAUFFEMENT PROGRESSIF

Le ALMA SHR® échauffe progressivement le follicule pileux jusqu’à sa destruction, sans endommager les tissus environnants ni délivrer un pic d’énergie inconfortable, donc sans risque de brûlure ou de lésion. Même la sensation de chaleur est atténuée par un système spécifique de refroidissement de contact.

RAPIDITÉ ET EFFICACITÉ

Le procédé de flash continu du ALMA SHR ® travaille en mouvement. Cette technique innovante de balayage dite « In Motion », élimine le problème fréquent des zones sautées ou manquées.

Cette couverture complète de la zone travaillée permet de débarrasser sans souffrance la peau de ses poils.

Un fort taux de répétition de pulses associé à une puissance moyenne élevée, fait du ALMA SHR® un véritable fleuron de l’industrie mondiale.

Les poils tombent spontanément au bout de 15 à 21 jours après l’épilation.

épilation definitive toulouse

EXPLICATIONS

Epilation Definitive Toulouse : zones de traitement

ZONES DE TRAITEMENT

Toutes les parties du corps peuvent être épilées par la lumière pulsée, sauf les sourcils

  • Aisselles
  • Bras
  • Maillot
  • Jambes
  • Torse
  • Moustache
  • Barbe

PROTOCOLE DE TRAITEMENT

Traitement d’attaque : 6 à 8 séances d’épilation LPI selon la zone à traiter sont nécessaires, à 4 à 6 semaines d’intervalle en fonction de la rapidité de repousse de vos poils

Il n’est pas possible de définir avec exactitude le nombre de séances à prévoir, car la réponse cutanée est variable selon les individus, la zone du corps, la nature de la peau, le statut hormonal et l’âge.

Traitement d’entretien : 1 à 2 séances annuelles pendant 3 ans, puis selon repousse.

Durée d’une séance : de 5 à 60 minutes selon les zones à traiter.

Tombée du poil : 15 à 21 jours

en pratique s'épiler à Toulouse

TRAITEMENTS ASSOCIÉS

L’épilation par électrolyse peut être associée pour traiter les poils blancs ou très blonds

RÉSULTATS

Après 6 à 8 séances d’épilation à la lumière pulsée réparties environ toutes les 4 à 6 semaines, restent 5 à 10% des poils constituant un fin duvet. Il est important de respecter cet intervalle pour optimiser l’efficacité du traitement et pour minimiser le nombre de séances qui varie en fonction des zones traitées et des patients.

Après un nombre de séances d’épilation approprié et variable selon les individus, ce mode d’épilation permet de détruire 80 à 90 % des poils de la zone traitée, les poils restants sont généralement plus clairs, plus fins et plus clairsemés. Le recul des études cliniques réalisées permet d’estimer à 6 ans au moins ce caractère permanent.

Il n’est pas possible de définir avec exactitude le nombre de séances à prévoir, car les réponses cutanées sont variables selon les individus, la zone du corps, la pigmentation de la peau et des poils, le statut hormonal et l’âge.

Sur une peau mate ou foncée, sur des poils blonds ou très profonds, le nombre de séances sera plus important.

L’épilation à la lumière pulsée intense est inefficace sur les poils blancs.

La présence d’un duvet et non de poils terminaux est un facteur de mauvaise réussite de l’épilation.

Sur les jambes, le maillot et les aisselles, les 6 à 8 séances seront généralement suffisantes pour obtenir un résultat satisfaisant. Pour la moustache, les poils étant plus nombreux et le cycle pilaire plus rapide, 8 à 10 séances d’épilation seront souvent nécessaires.

1 à 2 séances annuelles pendant 3 ans peuvent être utiles pour traiter les poils nouveaux qui peuvent apparaitre, ou ceux qui auraient échappé aux séances initiales et arriver à un résultat quasi définitif.

 

La transformation de duvet en poils terminaux est normale jusqu’à 25 ans chez les femmes, et jusqu’à 50 ans chez certains hommes.

Cette transformation est également normale lors de certains évènements : grossesse, ménopause, prise de poids, prise de certains médicaments…

Cette transformation peut nécessiter des séances d’entretien, mais ne traduit pas un manque d’efficacité de l’épilation à la lumière pulsée intense. La repousse concerne un pourcentage faible des poils initiaux, environ 5 à 10%.

En cas d’augmentation brutale de votre pilosité, parlez-en au médecin qui pourra être amené à vous prescrire des examens complémentaires.

 

Il n’existe AUCUNE technique définitive, même les lasers ne donnent des résultats que DURABLES et non définitifs.

5 à 10 % des individus sont difficiles à traiter, le nombre de séances d’épilation nécessaire devra être plus important que la normale. Il s’agit de femmes présentant des troubles hormonaux, dans un contexte de règles tardives ou irrégulières, prise de pilules à effet androgénique. Si vous êtes dans ce cas, il est recommandé de démarrer par une zone limitée pour évaluer les résultats au bout de trois séances.

EN PRATIQUE

  • Un entretien préalable à la séance d’épilation est nécessaire pour étudier la nature de votre peau et de votre pilosité.
  • La peau doit être propre
  • Lors de la séance d’épilation le médecin ou son assistante applique une fine couche de gel neutre sur la zone à traiter, ce gel est un conducteur optique et permet également à la pièce à main de glisser correctement sur la peau.
  • Une fois la zone parfaitement recouverte, il fait glisser sur votre peau une pièce à main qui projette de puissants flashs de lumière.
  • Dans un mouvement de balayage, il passe un certain nombre de fois jusqu’à atteindre le nombre de passages nécessaires, puis passe à une autre zone en quelques secondes.
  • Grâce au système de refroidissement intégré, vous ne sentirez pas la chaleur accumulée dans les tissus.
  • Les poils tombent en 15 à 21 jours.
  • En attendant il ne faut pas les épiler, il faut raser si vous souhaitez avoir une peau nette.

RECOMMANDATIONS AUTOUR DE L’ACTE

Avant l’épilation à la lumière pulsée :

  • Toujours se raser 48h avant la séance ou plus si la repousse est lente. Le poil doit mesurer moins de 1 mm.
  • Éviter l’exposition solaire ou UV la semaine précédant le soin, informer le médecin de toute exposition au soleil ou UV.
  • Ne pas pratiquer de décolorations des poils avant une séance d’épilation.
  • Ne pas pratiquer de peeling chimique ou mécanique ou de dermabrasion dans les 15 jours avant l’épilation
  • Ne pas utiliser de crèmes ou cosmétiques dans la zone à traiter pendant 24h
  • Ne pas prendre de médicament auto-bronzant.
  • Informer le médecin de toute prise médicamenteuse, même si elle vous parait anodine.
  • Prendre un traitement anti-herpétique en cas d’antécédent d’herpès.

Après l’épilation à la lumière pulsée :

  • Ne pas s’exposer de façon prolongée au soleil ou UV pendant 7 jours.
  • Appliquer une crème de protection solaire écran total (indice 50) en cas d’exposition solaire ou aux UV, même minime, pendant les 2 semaines suivant la séance.
  • Ne plus épiler les poils à la pince ou à la cire. Si besoin les raser.

Tout manquement au protocole déterminé par le médecin aura une influence sur le traitement et ses résultats.

la lumière pulsée intense pour l'épilation à toulouse

EFFETS SECONDAIRES

Effets secondaires prévisibles, nécessitant un traitement symptomatique simple ou aucun traitement :

  • Rougeur temporaire.
  • Œdème.
  • Brûlure superficielle très rarement, surtout en cas de prise de médicament photosensibilisant ou d’exposition solaire.
  • Douleur très supportable, un petit coup d’élastique. Les zones les plus sensibles sont : les grandes lèvres, le clitoris, la barbe, le menton, la moustache.

Effets secondaires abordés lors d’une consultation ultérieure :

  • Troubles de la pigmentation (tâches pigmentaires ou dépigmentations) surviennent surtout sur peaux mates, foncées ou bronzées. Cet effet secondaire est imprévisible.
  • Augmentation paradoxale de pilosité (apparition de poils plus longs et plus foncés notamment au niveau du duvet des joues, dos, fesses et cuisses). Cet effet secondaire est imprévisible.

En cas de douleur lors de la séance il est nécessaire d’en informer le médecin. Celui-ci peut être amené à modifier les paramètres en fonction de vos déclarations pour éviter l’apparition d’effets indésirables.

CONTRE-INDICATIONS

  • Grossesse
  • Allaitement

Antécédents généraux

  • Maladies systémiques : lupus érythémateux disséminé, dermatomyosite, sclérodermie
  • Déficit immunitaire, maladies auto-immunes
  • Troubles de la sensibilité, syringomyélie
  • Stimulateur cardiaque, pacemaker, défibrillateur ou autre dispositif électronique implanté
  • Épilepsie
  • Cancer local récent ou actuel

Antécédents infectieux

  • Fièvre le jour de la séance ou les jours précédents
  • Pathologie infectieuse chronique (VIH, hépatites, tuberculose)

Antécédents cutanés

  • Infection cutanée dans la zone à traiter
  • Lésion cutanée active (eczéma, dermatite, psoriasis) dans la zone à traiter
  • Plaie ou brûlure dans la zone à traiter
  • Dermatoses induites par le soleil, lucite estivale bénigne, urticaire solaire
  • Cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques
  • Exposition solaire ou UV importante récente
  • Trop de grains de beauté
  • Poils blancs (inefficace)
  • Peau irradiée, antécédents de radiothérapie locale
  • Cancer cutané récent ou actuel

Antécédents allergiques

  • Hypersensibilité à l’un des constituants du gel

Antécédents esthétiques

  • Troubles de la pigmentation après un traitement laser ou à la lumière pulsée intense
  • Tatouage ou maquillage permanent sur la zone à traiter (à éviter ou travailler à 2cm)
  • Séance de thérapie au laser visant à modifier la structure de la peau, laser ablatif (éviter le traitement pendant 3 à 6 mois)
  • Peeling ou exfoliations physiques dans la zone à traiter (éviter tout traitement pendant deux semaines après l’exfoliation)

Prises médicamenteuses

  • Médicaments photosensibilisants
    • Rétinoïdes, accutane, roaccutane, dérivés de la vitamine A (au cours des six derniers mois, attendre 3 mois minimum pour IPL)
    • Oestroprogestatifs
    • Cyclines
    • Quinolones
    • Phénothiazines
    • Sulfamides
    • Amiodarone
    • AINS
    • Antiparkinsoniens
    • Fénofibrates
    • Tricycliques
    • Inhibiteurs de l’enzyme de conversion
    • Immunosuppresseurs
  • Prise d’autobronzants

Classification de Fitzpatrick

Cette classification du type de peau et de sa réaction à l’exposition solaire est utilisée pour effectuer le choix des paramètres et réglages de l’appareil de lumière pulsée :

PHOTOTYPE0123456
Mes cheveux sontblancsblonds ou rouxblonds ou châtain clairblonds à châtain foncéchâtains à brunsbrunsnoirs
Ma peau estlaiteuse très claireclaireclaire à matematebrunenoire
J’ai des taches de rousseurnonnombreusesau soleilraresnonnonnon
Je prends des coups de soleiltoujourstoujoursfacilementparfoisrareexceptionnelexceptionnel
Je prends des coups de soleil après 3 semainesouiouifréquentrareexceptionneljamaisjamais
Je bronzejamaisjamaisavec difficultésprogressivementtoujours bienintensémentintensément
Mes yeux sont clairsclairsclairclairsfoncésfoncésfoncés

ALTERNATIVES THÉRAPEUTIQUES

Laser diode, nd Yag ou alexandrite: le laser est plus puissant et plus efficace, 2 à 3 séances de moins suffisent pour un résultat équivalent, leur tarif est cependant supérieur.

L’épilation par thermolyse électrique : plus long en temps, mais les poils blancs ou très clairs peuvent être éliminés.

Les autres types d’épilation, à la pince, à la cire, ou électrique par arrachage, ne sont pas durables car il n’y a pas de destruction du système de régénération du poil, ils n’ont pas la même efficacité.

AVANTAGES

Rapide

Peu douloureux

Peu de contre-indications

Peu d’effets secondaires

En toutes saisons

épilation semi definitive toulouse

EN RÉSUMÉ

injection desirial

TRAITEMENT D’ATTAQUE

6 à 8 séances
à 30/40 jours d’intervalle

rejuvenation vulvaire

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

1 séance
Tous les 6 mois

injection point G

EFFETS VISIBLES

Progressivement dès la
première séance, cumulatifs

  • injection desirial point g
    Durée de la séance : 5 à 90 min
  • injections vulvaires
    Non douloureux 
  • rejuvenation vulvaire
    Sans aiguille
  • desirial plus traitement
    Non invasif
  • resultat injection desirial
    Tous phototypes
  • injection vuvlaire desirial
    En toutes saisons
  • desirial contre indications
    Peu de contre-indications
  • desirial vulvaire
    Peu d’effets secondaires
  • indications et desirial
    Peu d’éviction solaire
  • desirial et confort vaginal
    Peu d’éviction sociale
  • administration desirial plus
    Peu de précautions particulières